Ki yès ki bezwen van pou al Lagonav?

48 milliards de dollars investis en vingt ans, 1,5 millions d’emplois créés à travers Haïti dont 215 000 sur l’île de la Gonâve. Voilà ce que promettent les investisseurs de La Gonâve Economic Development Group (entrepreneurs haïtiens) et de la Global Renewable Energy Group basée aux États-Unis dans le cadre d’un projet commun de développement de l’île. La nouvelle circulait depuis un certain temps dans les milieux généralement bien informés, elle a été annoncée en grande pompe lors d’ une rencontre à l’Hôtel Montana.
De quoi s’agît-t-il ?
Le projet vise à construire, à La Gonâve, le plus grand port touristique de la Caraïbe. L’île accueillerait six bateaux de croisière par semaine à raison de 6 000 passagers par bateau. 250 000 hectares devraient être mis en valeur afin de nourrir ces touristes et la construction d’un aéroport international est prévue. Le projet devrait s’étaler sur 20 ans et produire, entres autres, les résultats cités au début. Un centre de formation serait également construit en vue de former le personnel haïtien qui sera employé sur le site. La Gonâve fonctionnerait comme une entreprise liée par contrat (renouvelable) de 49 ans à l’état haïtien qui recevrait 34% de tous les revenus générés sur l’île.
Le problème.
Les investisseurs se plaignent de la lenteur de l’état haïtien à leur accorder l’autorisation nécessaire pour lancer le projet alors que les documents nécessaires à l’étude du dossier ont été fournis au gouvernement depuis un an. Ils menacent du coup de se rendre en République Dominicaine au cas où cette approbation ne leur serait pas accordée dans les prochains jours. Dans une interview sur Radio Métropole, le Directeur du Centre de Facilitation des Investissements (CFI) confirme que le dossier est à l’étude. Vu que l’état haïtien n’est pas habitué à recevoir des demandes d’investissement d’une telle envergure, le délai d’analyse du dossier dure plus longtemps, assure-t-il.
La Gônave a le vent en poupe.
Ces investisseurs sont loin d’être les seuls à s’intéresser à l’île. Selon les rumeurs, il y aurait une quinzaine de méga-projets d’investissement concernant La Gonâve déposés par des entrepreneurs étrangers et haïtiens auprès du gouvernement. A titre d’exemple, une recherche rapide sur Google me dirige vers le site du La Gonâve Development Corporation (GDC), formé par des investisseurs d’Haïti et de sa Diaspora, lesquels seraient prêts à débourser cinq milliards de dollars pour un projet de développement de l’île.
Questions
Tout cela paraît bien beau. Cependant, à entendre les promoteurs du projet de 48 milliards de dollars, on a parfois quelques difficultés à cerner leurs objectifs. Dans une interview accordée sur Vision 2000, à laquelle intervenait notamment Fred Rice, PDG de la firme américaine Global Renewable Energy Group, le projet est présenté à la fois comme un pôle touristique, un centre de production énergétique régional et une place d’implantation de sociétés financières. Une recherche rapide à partir de Google (oui encore Google !) sur Fred Rice et la Global Renewable Energy Group ne fourni aucun résultat concernant l’entrepreneur. Quant au site de son entreprise, il est encore en construction…En plus, à ce stade du projet, on s’attendrait à une maquette ou une présentation 3D du projet…rien de pareil n’a été présenté. Espérons que de plus amples informations seront disponibles sous peu.
Advertisements
This entry was posted in Centre de Facilitation des Investissements, emplois, Haiti, Investissements etrangers, La Gonave, Tourisme. Bookmark the permalink.

5 Responses to Ki yès ki bezwen van pou al Lagonav?

  1. La gonave? Des investissements a la gonave!! weird.. Y aura-t-il des amenagements dans toute l'ile? car pour accueillir des croisieres, ou entre guillemets il y a des visites guidees, il faut tout un amenagement de cette ile. Ce qui m'enerve il y a toujours des projets d'envergures en Haiti, des milliers et ils finissent toujours au fonds des tiroirs du gouvernement en place. La solution? je me la pose souvent… je cherche encore…

  2. J says:

    Il faut se demander effectivement ce qui est vrai dans tous ces projets car il y a des contes de fées dans ses histoires là. De toutes façon, on doit saisir les vraies et bonnes occasions car nous n’en avons pas beaucoup. Je repense de l’Hilton en Haïti qui a fait rêver beaucoup de gens. Doit-on toujours rester à ce stade où les rêves constituent nos principaux alliés au développement du pays ? Quels projets ambitieux ont été réalisés en Haïti pendant ces dix dernières années ? Est-ce qu’on est pas plus lent que la tortue dans nos prises de décisions et réactions ?One has to wonder what actually is true in all these projects because there are fairy tales in its history. In any event, we must seize the real opportunities and good because we do not much. I think the Hilton in Haiti which is a dream many people. Must we always remain at that stage where dreams are our main allies in the country's development? Ambitious projects which have been made in Haiti during the last ten years? Are we not slower than a tortoise in our decisions and reactions?

  3. FB says:

    Merci de partager ces infos… Je ne comprends jamais ces projets d'envergures dans le pays. Ou sont les maquettes? A moins que l'état Haitien ait recu sur format electronique la maquette et les documents? Puis, si vraiment il y a des mega-projets dans un pays qui est seulement connu pr sa pauvrete, pourquoi est-ce que l'état traine? Pourquoi est-ce qu'une equipe serieuse ne peut pas rester et analyser le pour et le contre des projets, les benefices, les avantages, desavantages et prendre une decision! Ou sont ces fameux experts… Pourquoi est-ce que l'etat ne fait pas sa propre investigation pour savoir pourquoi ils sont tous interesses l'ilot? Bizarre !!!! Puis cette compagnie qui menace d'aller en RD n'a pas un site internet?! Pas d'infos sur l'investisseur? Bizarre… Quelqu'un qui veut investir des dollars? Je n'y comprends rien… J'espere seulement que le gouvernement Haitien comprenne qu'etre la desolation de la Caraibes ne fait pas honneur… La perle des Antilles n'est plus so they really need to consider serious, sustainable and of course interesting projects to enhance the country… Let's say to built again that country with a lot of resources but nothing is working…

  4. caribeanne says:

    Indeed… no info on the company's page… WTF is going on again?When I started reading the article, I thought "Jeez! Why are they losing so much time? It's not like this kind of offer is raining on us!!??!".But by the time I reached the end, I was feeling suspicious; no contact info on the page? Something is not right. I just hope they don't go selling La Gonave and before we know it, it's not ours anymore!!!!!!

  5. FB says:

    Caribeanne,You point an important issue… Selling "La Gonave"… I really hope not… I guess there are laws against that… I am not even sure… But so many things have happened in Haiti that you can become suspicious of the government policy… I really hope that they can make something serious and think about the tourism, security, and create more jobs for the population… Une fois de plus des palabres 😦

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s